Andegemon

Publié le par volgur

2883949andegemon-ban-best-1-gif.gif

Ce texte est en hommage au jeu Andegemon : http://www.andegemon.com/

 

Le froid pourtant glacial ne le gênait pas. Il n’était pas de ce monde, et rien de ce qui en était issu ne pouvait l’atteindre.

Il était le dernier de son espèce. Il avait toujours su que ce serait lui. Le Maître du jeu l’avait préservé toute la partie durant. Mais maintenant, rien ne pourrait le protéger des assauts de son ennemi.

 

---

 

La chaleur régnant ici-bas, véritable fournaise, lui fournissait l’énergie dont il avait besoin pour agir.

Il était le survivant. Celui contre lequel les vagues ennemies s’étaient échouées, sans parvenir à franchir la digue de son corps. Il allait maintenant devenir lui-même raz-de-marée pour aller finir ce qui restait à faire plus haut.

 

---

 

Son souffle formait des nuages de vapeur dans la glaciale atmosphère. Il regarda pendant un moment les volutes se créer puis se disperser selon un ordre toujours établi, cyclique. Le créateur en a voulu ainsi, et ainsi en serait-il.

Ce cycle devait maintenant prendre fin, et redouter l’affrontement ultime ne ferait que retarder une fin qu’il savait inévitable. Il déploya ses ailes blanches au dessus de son auréole et vint se placer sur la case blanche, la plus proche du centre de l’échiquier.

 

---

 

Il fit le plein d’énergie en emmagasinant le plus de chaleur possible. Là où il devait aller, il ne serait question d’en trouver. Le doute lui était étranger. Il était venu en ce monde avec la conviction qu’il s’achèverait avec lui. Sa foi en sa puissance était sa meilleure arme.

Ses yeux rouges, couleur du sang, flamboyaient de l’éclat de la certitude. Ses cornes proéminentes étaient l’assurance de sa victoire, dressées comme le poing, et arrogantes comme des phallus. La peau de ses ailes tendue, il prononça la formule qui allait l’envoyer dans ce domaine honni, pour le dernier combat.

 

---

 

Face à face.

L’être rouge était apparu sur la case noire, en face de celle où se trouvait son adversaire. Immobiles comme des statues, ils se regardèrent longuement, sans avoir besoin d’autre moyen de communiquer. Le silencieux défi qu’ils se lançaient était le même depuis la nuit des temps.

Nul besoin de démonstration de force. Chacun connaissait la puissance de l’autre. N’étaient-ils pas frères, après tout ?

Ange et démon s’empoignèrent dans une lutte mortelle mais gracieuse comme une danse. Les premiers instants étaient réfléchis, calculés.

Ils cherchaient tout deux l’ouverture qui leur donnerait la victoire facile. Pas glissés et entrechats formaient des arabesques compliquées. Mais les minutes passèrent, puis les heures sans que cette mortelle chorégraphie ne donne l’avantage à l’un ou à l’autre.

Ensemble, ils changèrent de tactique et leurs corps se touchèrent.

Le Ying est mêlé au Yang. Deux champs magnétiques se repoussent. L’anti-matière et la matière s’annihilent dans une monstrueuse décharge d’énergie primordiale.

Ils étaient tout cela en même temps. Des forces auxquelles rien ne peut résister s’opposant à des forces que rien ne peut faire bouger.

Il n’y avait plus d’autre choix désormais. Ange et Démon moururent ensemble quand leurs corps fusionnèrent.

Le cri que poussa la créature en naissant en cet instant continue à résonner à travers l’univers, comme un chant de défi et de joie.

Andegemon était né.

 

Publié dans Promotion

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

les-amours-de-livres-de-falbalapat 03/04/2012 20:14

J'adore! Merci, je vais partager sur mon facebook :-)

volgur 04/04/2012 19:02



Merci pour ton partage. Cela nous fait sincérement plaisir à moi et à mon jeune olivier